15 faits intéressants sur le Connecticut

Officiellement surnommé l ‘«État constitutionnel», mais également appelé l’État des dispositions et l’État de la noix de muscade, le Connecticut était le 5e État pour rejoindre les États-Unis d’Amérique le 9 janvier 1788.

Il a une population de 3565287 personnes, ce qui en fait le 29e État le plus peuplé. Le Connecticut est bordé par les États du Massachusetts, de New York et du Rhode Island.

Avec un total de 5,567 miles carrés (14357 km²) de terres et d’eau, c’est le 3rd le plus petit état. La capitale du Connecticut est Hartford, située juste au nord du centre de l’État.

Assez de faits rapides pour le moment, examinons de plus près l’État constitutionnel!

Le nom Connecticut signifie «longue rivière à marée».

Rivière Connecticut

Avant la colonisation européenne, la région du Connecticut était habitée par un certain nombre de tribus amérindiennes telles que les Paugusset, les Mohegans et les Pequots, qui parlaient tous des langues différentes du groupe linguistique algonquien.

Le nom Connecticut vient en fait du mot algonquien quinetucket qui peut être traduit par «long fleuve à marée», « le long fleuve» ou «à côté du long fleuve à marée», tous deux faisant référence à la rivière Connecticut.

Le Connecticut moderne est habité depuis plus de 10 000 ans!

Illustration des paléo-indiens

La région du Connecticut était peuplée bien avant l’arrivée des premiers Européens. Les premiers à y vivre ont été les Paléo-Indiens, qui sont arrivés dans les Amériques via le détroit de Béring depuis la Russie moderne.

Ils étaient des peuples primitifs, utilisant des instruments simples tels que des outils en pierre.

Les Paléo-Indiens du Connecticut auraient été semi-nomades et, en tant que tels, chassaient, pêchaient et se nourrissaient dans une variété d’endroits en fonction de ce qui était disponible de façon saisonnière.

Au moment où les Européens sont arrivés dans la région, cependant, les peuples autochtones locaux tels que Pequot, Nipmuc et Mogegan étaient installés dans des villages.

Là, ils cultivaient des cultures, telles que les haricots et les courges, tout en subsistant encore partiellement sur la terre.

Le premier Européen à explorer le Connecticut était des Pays-Bas.

Skyline de Hartford

L’explorateur néerlandais Adriaen Block est arrivé pour la première fois dans la région qui est maintenant connue sous le nom de Connecticut en 1614.

Dans le navire Onrust, lui et ses hommes ont exploré environ 97 km en remontant le fleuve Connecticut jusqu’à la région qui est maintenant la capitale de l’État, Hartford.

C’est grâce à Adriaen Block et ses hommes que la région du Connecticut a été colonisée plus tard.

Les premières colonies européennes du Connecticut étaient anglaises et non néerlandaises.

Illustration de deux puritains

Alors que les Néerlandais ont peut-être été les premiers Européens à entrer dans la région du Connecticut, ils n’ont jamais établi de colonies permanentes.

Ils ont bien sûr mis en place des postes de traite, mais ce sont les colons anglais du Massachusetts qui ont d’abord élu domicile au Connecticut.

Les colons étaient des puritains anglais, un groupe de protestants qui se sont séparés de l’Église d’Angleterre parce qu’ils croyaient que l’église devait être purifiée de ses influences catholiques romaines.

Le Connecticut a créé la toute première Constitution écrite.

Bienvenue au signe du Connecticut

Aux débuts du Connecticut, il y avait une grande liberté politique et d’indépendance.

C’est à la suite de cette liberté qu’ils ont créé quelque chose appelé les ordres fondamentaux en 1639.

Les ordres fondamentaux décrivaient essentiellement comment les habitants de la colonie du Connecticut se gouverneraient eux-mêmes, en tant que colonie autonome.

On a dit que les ordres fondamentaux étaient en fait la première forme de constitution écrite dans la occidentale.

C’est grâce à cela que le Connecticut a gagné son surnom, l’État de la Constitution.

Le Connecticut a joué un rôle important dans la Révolution américaine.

Illustration d'une petite ville du Connecticut

Lorsque la guerre a éclaté entre les 13 colonies américaines et la Grande-Bretagne, le Connecticut n’a pas hésité à se battre.

Alors que l’ouest du Connecticut était plus fidèle à la Grande-Bretagne que d’autres, ils ont cédé à la pression politique de l’Est et ont contribué au conflit.

L’une des plus grandes contributions du Connecticut à l’effort de guerre était l’approvisionnement.

Bien que cela ne semble pas très important, il faut comprendre que beaucoup de ces fournitures étaient des armes!

C’est grâce à leurs contributions bien nécessaires à l’effort de guerre que le Connecticut a gagné un autre surnom, l’État des Provisions.

La région du Connecticut n’était guère plus qu’une région agricole jusqu’au 19e Siècle.

Armurerie Eli Whitney

À l’exception de quelques petits cantons tels que Hartford et New London, la région ne servait pas beaucoup plus qu’à des fins agricoles.

Heureusement pour l’État cependant, il y avait pas mal de pionniers de l’entrepreneuriat. L’un de ces pionniers était Eli Whitney, qui a eu l’idée d’utiliser des machines pour fabriquer diverses pièces d’armes à feu.

Eli a ensuite créé une usine de mousquets à Hamden après que le gouvernement fédéral a passé une commande de 15 000 mousquets.

Ce n’est qu’un exemple du passage à la fabrication de l’agriculture, avec beaucoup d’autres comme lui.

En 1850, il y avait plus d’employés dans l’ manufacturière que dans l’agriculture.

Le Connecticut a une longue de fabrication d’armes.

Un pistolet par Eli Whitney

Tout a commencé avec Eli Whitney et ses mousquets à Hamden, Connecticut. Après le succès d’Eli, l’industrie manufacturière du Connecticut a explosé – tout comme la fabrication d’armes.

Eli était cependant loin d’être le seul entrepreneur à capitaliser sur le besoin croissant d’armes à feu. Samuel Colt, l’inventeur du revolver Colt a également commencé dans le Connecticut.

D’autres armes à feu célèbres de la région comprennent le pistolet Tommy, le pistolet Gatling, le fusil Winchester.

Le premier à propulsion nucléaire a été construit dans le Connecticut.

Sous-marin nucléaire USSN-571

Le sous-marin nucléaire USS Nautilus (SSN-571) a été lancé en janvier 1954 dans la Tamise et mis en service en septembre suivant dans la marine américaine.

En raison de sa puissance nucléaire, elle a pu voyager plus longtemps que tous les sous-marins existants à l’époque.

Elle a également été le premier sous-marin à terminer le voyage vers le pôle Nord.

L’USS Nautilus a été mis hors service en 1980 et est devenu un navire musée peu de temps après. Vous pouvez lui rendre visite à la bibliothèque et musée de la sous-marine à Groton, Connecticut.

Le Connecticut a été l’un des deux seuls États américains à voter contre les 18e amendement.

Aucun signe d'alcool

Pour ceux qui ne savent pas, le 18e L’amendement était une tentative de la part du gouvernement américain de mettre fin aux problèmes de société liés à l’alcool, comme la pauvreté.

Cet amendement a fait en sorte que la production, le transport et la vente de toute boisson alcoolisée soient illégaux et ont commencé le 17e de janvier 1920.

Le Connecticut et le Rhode Island ont été les deux seuls États à avoir rejeté l’amendement, refusant de le légaliser dans leurs limites.

Malheureusement pour les États et leurs résidents, lorsque l’amendement est devenu une loi fédérale, ils ont dû s’y conformer.

Le Connecticut a l’un des plus grands écarts entre les riches et les pauvres aux États-Unis.

Logement médiocre dans le Connecticut

Si vous ne regardez que les chiffres, le Connecticut a l’air plutôt bien.

En 2013, il a été calculé que l’État a le revenu par habitant le plus élevé des États-Unis, avec 60 847 $ US.

Malheureusement, quand vous regardez de plus près, c’est un peu plus difficile.

Le Connecticut se trouvait également parmi les 3 premiers États en termes de millionnaires par habitant en 2013, et cette statistique faussait les données sur le revenu par habitant de l’État.

Un rapport a révélé que le Connecticut a en fait la deuxième plus grande différence de revenu entre les revenus moyens des 99% et des 1%.

Le héros officiel de l’État du Connecticut était un espion.

Une statue de Nathan Hale

C’est vrai, il y a même des héros d’État officiels! Le héros du Connecticut était Nathan Hale, un soldat de l’armée continentale pendant la Révolution américaine.

Il a perdu la vie à l’âge de 21 ans lorsqu’il s’est porté volontaire pour espionner l’ennemi, la Grande-Bretagne, à New York.

Il est devenu un héros pour la cause quand il a été attrapé par les forces ennemies et pendu par le cou.

Bien qu’il ait toujours été considéré comme un héros américain, ce n’est qu’en 1985 qu’il est devenu le héros officiel de l’État!

Mark Twain a écrit plusieurs de ses romans dans le Connecticut.

Mark Twain

Connu par la plupart sous son pseudonyme de Mark Twain, Samuel Langhorne Clemens serait le père de la littérature américaine.

Alors qu’il est né dans le Missouri, certaines de ses meilleures œuvres ont été écrites dans sa maison de Hartford, dans le Connecticut, où il a déménagé dans la quarantaine.

Tous les deux Les aventures de Tom Sawyer et Les aventures de Huckleberry Fin ainsi que de nombreux autres ont été écrits au cours des 17 années où il y a vécu.

Les deux présidents Bush sont nés dans le Connecticut.

Photo des deux présidents Bush

Parfois appelé Bush 41 ou Bush Senior, George HW Bush a été le premier de la famille à entrer dans la ligne politique.

Il est né dans la ville de Greenwich, Connecticut, où il a passé la majeure partie de sa jeunesse.

George W. Bush, d’autre part, est parfois appelé Bush Junior, ou Bush 43, pour éviter toute confusion.

George W. Bush est né à New-Haven, Connecticut, mais a grandi à Houston, au Texas, contrairement à son père.

Le lieu de naissance officiel du hamburger est le Connecticut.

Photo du déjeuner de Louis dans le Connecticut

Si vous vous rendez dans la ville de New Haven, vous pourrez goûter à l’histoire. Vous y trouverez un petit restaurant appelé Louis ‘Lunch qui existe depuis avant 1900, mais ce n’est pas le principal attrait.

La vraie signification de cet établissement vient d’un événement en 1900 lorsque le premier hamburger du monde a été créé.

L’histoire raconte que Louis Lassen, le propriétaire et propriétaire de l’époque, a rassemblé quelques ingrédients simples pour un client pressé. Le reste appartient à l’histoire!

En tant que l’un des États de la Nouvelle-Angleterre, le Connecticut a certainement un passé chargé d’histoire.

Il est particulièrement surprenant de constater la richesse de l’histoire de l’État, étant donné qu’il est le troisième plus petit des États-Unis.

Ce n’est pas seulement une question d’histoire pour le Connecticut, avec ses zones rurales regorgeant de beauté!

Quelle que soit la raison, cela vaut toujours la peine de faire le voyage dans le nord pour visiter l’État de la Constitution!

Saviez-vous que le lieu de naissance officiel du hamburger est le Connecticut, aux États-Unis, en 1900?

#FAIT

Laisser un commentaire