10 des choses les plus étranges qui ont été trouvées dans le désert

Un désert, aussi stérile soit-il, offre une vue pittoresque aux yeux. Quand on pense à un désert, tout ce que l’on peut imaginer est une vaste plaine isolée remplie de sable. Et si ces zones avaient des objets et des structures mystérieux enfouis en dessous? Plusieurs expéditions ont été initiées afin de découvrir les secrets inconnus qui ont été cachés par les déserts pendant des siècles. Cela ressemble à l’intrigue d’un film d’aventure, non? Jetons un coup d’œil à 10 des choses les plus qui ont été trouvées le désert.

Sommaire

1. Cartouches de jeux vidéo sous un désert

Près de 1 700 000 cartouches de jeux vidéo Atari ont été découvertes par des archéologues du jeu vidéo sous le désert du Nouveau-Mexique. Les théories suggèrent que le jeu vidéo ET, considéré comme le pire jeu de l’histoire de l’humanité, a été enterré par ses créateurs «par honte» en 1983.

Le jeu vidéo ET: The Extra-Terrestrial d’Atari est considéré comme le pire jeu de l’histoire. Il a été développé à partir de zéro en une courte période de cinq semaines pour la console Atari 2600. Atari avait investi une grosse somme d’argent avant même que le jeu ne soit terminé, ainsi, un million d’exemplaires du jeu ont été fabriqués.

Le jeu a été décrit comme ayant une mauvaise qualité de graphismes et un gameplay compliqué. Cela a fait subir à l’entreprise d’énormes pertes à cause d’un nombre incalculable de stocks invendus. Un certain nombre d’exemplaires du jeu ont été enterrés par Atari dans le désert du Nouveau-Mexique.

Les archéologues du jeu vidéo ont mené des recherches efficaces après avoir entendu les rumeurs de l’enterrement pour suivre son emplacement. Enfin, l’emplacement a été détecté et la de fouille a été entourée de paperasserie. Une fois l’autorisation accordée, le creusement a commencé le 26 avril. Cependant, seule une quantité minimale de cartouches a pu être récupérée puisque le permis leur a ordonné de recharger le avant le 27 avril. (1, 2)

2. Un cimetière de baleines au milieu du désert

Un cimetière de baleines fossilisées a été découvert dans le désert d’Atacama au Chili en 2011. Résultat de quatre échouages ​​massifs distincts, ces animaux ont été préservés à cet endroit il y a plus de cinq millions d’années.

Un cimetière massif de baleines à fanons, également appelées «baleines édentées», a été déterré dans le désert d’Atacama au Chili. Les scientifiques pensent qu’il a été créé par quatre événements différents sur une période de 10 000 ans. Les squelettes des baleines ont été découverts sous d’anciens grès près de la route panaméricaine au nord du Chili.

On pense que les baleines avaient consommé des algues toxiques avant d’être emportées dans l’estuaire et ont finalement été transportées dans le désert. Cerro Ballena, populairement connu sous le nom de «Whale Hill», le site était populaire pour être un cimetière pour un certain nombre de squelettes anciens, mais avec la dernière découverte de ces fossiles, il s’est avéré être l’un des sites fossiles les plus riches du monde. .

La découverte soudaine a été faite pendant les travaux de construction sur la route panaméricaine très fréquentée. Les scientifiques et les paléontologues pensent qu’il pourrait y avoir d’autres fossiles d’espèces rares enfouis en dessous. (la source)

3. Un naufrage avec de l’or sous un désert

Une épave de 500 ans a été découverte dans le tristement célèbre désert de Namibie. Le navire a été identifié comme Bom Jesus et a été retrouvé chargé de métaux précieux comme l’or et le cuivre. La découverte a été faite le 1er avril 2008.

Le bom jesus
Le naufrage de Bom Jesus. Sur la photo, à quoi il aurait ressemblé en partant il y a environ 500 ans. Crédits image: Dieter Noli via Dailymail

Une épave a été découverte dans le désert de Namibie, une région réputée pour être une plaque tournante des diamants. Ce site particulier a été appelé territoire interdit. Cependant, un ouvrier à la recherche de diamants a découvert de l’or qui manquait depuis près de cinq cents ans. Les ouvriers ont déterré d’autres éléments comme des métaux et des tuyaux. Enfin, des archéologues ont été appelés et le site a été fouillé.

Bien qu’il n’y ait pas de preuve définitive, les scientifiques pensent que le navire s’appelait Bom Jesus, ce qui se traduit par «Le Bon Jésus». D’origine portugaise, le navire a disparu sur son chemin vers l’Inde et n’a jamais dépassé l’océan Atlantique.

Le navire aurait heurté un rocher avant qu’il ne commence à s’effondrer. Sa cargaison se composait de bijoux précieux et d’autres objets comme des épées et des mousquets. Les artefacts sont maintenant préservés car ils datent du XVIe siècle et la majeure partie de la zone, y compris le navire, reste ouverte au public. (1, 2)

4. Les pièces manquantes des manuscrits de la mer Morte

Les textes vieux de 2000 ans des manuscrits de la mer Morte ont été découverts dans les grottes de Qumrân dans le désert de Judée près de la mer Morte en 2001. Les manuscrits contenaient des manuscrits qui offraient une grande importance historique et religieuse puisqu’ils comprenaient le deuxième le plus ancien du Bible hébraïque.

Rouleaux de la mer Morte
(À droite) Grottes de Qumrân, (à gauche) Le défilement du commentaire d’Osée Crédit d’image: Effi Schwiezer / Wikipedia.org, Loc.gov

Les manuscrits de la mer Morte vieux de 2000 ans qui avaient disparu ont finalement été découverts dans les grottes de Qumrân dans le désert de Judée à côté de la mer Morte avec des artefacts anciens comme la poterie et le lin. Les archéologues ont essayé de travailler sur des artefacts et d’autres matériaux dans la grotte qui ont été donnés par les fouilleurs aux collectionneurs lorsque ces textes ont été trouvés.

La technique de datation au radiocarbone a été utilisée pour analyser les rouleaux. Après des recherches efficaces, les rouleaux ont révélé les alphabets hébreux. Plusieurs fragments ont été rassemblés qui ont donné forme aux manuscrits perdus. Les rouleaux couvraient une variété de sujets, y compris des morceaux de la Bible hébraïque.

Plus tard, après avoir mené des enquêtes et des analyses minutieuses, ces fragments se sont révélés faire partie des manuscrits de la mer Morte. La découverte remonte à 1947 et avait fait l’objet de plusieurs investigations depuis. Cependant, on pense que certains fragments qui sont apparus après 2002 étaient faux. (1, 2)

5. Les animaux momifiés.

Les archéologues ont trouvé près de huit millions de momies d’animaux, pour la plupart des chiens, dans les catacombes de Saqqarah en Egypte en 2009. Ces animaux ont été tués afin qu’ils puissent porter les messages des fidèles à Dieu. D’autres animaux comprenaient des taureaux, des babouins et bien d’autres.

Le plafond des catacombes de Saqqara en Égypte s’est avéré être une nécropole d’un grand nombre de chiens et de chiots tués et momifiés. Les Égyptiens adoraient Anubis, le Dieu de la mort à tête de chacal. Près de son temple, la catacombe était constituée de momies d’animaux et le plafond était constitué des fossiles d’un ancien monstre marin, un vertébré marin qui remonte à 48 millions d’années.

Les Égyptiens antiques ont construit la catacombe pour honorer Anubis dans la capitale de Memphis. C’était une pratique courante parmi les éleveurs d’animaux d’élever des animaux, comme des chiens, juste pour les vendre à des gens qui aimeraient les sacrifier. Ces animaux auraient transporté des messages et des prières à Anubis, une fois momifiés.

Les cultes d’animaux comme ceux de Saqqara étaient populaires de 747 avant notre à 30 avant notre ère jusqu’à ce que les Romains arrivent au pouvoir. Ces cultes ont gagné le soutien principalement parce qu’ils dépeignaient l’identité nationale.

(1, 2)

Laisser un commentaire