10 faits historiques sur les anciens Egyptiens

Egyptiens étaient une race fascinante, avec des momies mystérieuses pour adorer les chats.

Après toutes ces années, nous sommes encore en train de découvrir des secrets cachés cette culture aujourd’hui.

Ici, nous rendons l’Égypte ancienne un peu moins mystérieuse avec ces dix intéressants sur l’Égypte ancienne.

Les anciens Egyptiens étaient fous de chat.

Femme égyptienne antique adorant les chats.

Oui ils étaient! Dans l’Egypte ancienne, les animaux étaient très importants et très souvent vénérés.

Le plus respecté de tous est le chat.

Les Égyptiens antiques croyaient que les animaux étaient des incarnations des dieux, il était donc populaire de garder des animaux comme animaux de compagnie.

Les chats les plus appréciés mais aussi les chiens, les faucons, les lions et les babouins étaient gardés à la maison.

Si vous étiez surpris en train de tuer ou de blesser un chat dans l’Égypte ancienne, les sanctions étaient élevées, entraînant généralement la mort.

Cependant, la seule fois où il s’agissait d’une exception était s’il y avait une surpopulation de chats et qu’il fallait la réduire.

Les chats seraient offerts en sacrifice aux dieux et cela réduirait la population.

Il y avait une déesse juste pour les chats.

La grande déesse féline Bastet.

La déesse Bastet, était la représentation de cet amour pour les chats et elle était représentée comme moitié chat, moitié femme.

On croyait que Bastet protégeait la maison des mauvais esprits, des maladies et protégeait les femmes et les enfants de la maison.

Les Egyptiens ont été parmi les premiers à momifier leurs morts.

Momie égyptienne antique.

Dans l’Égypte ancienne, ils croyaient qu’il y avait une vie après la mort et que le seul moyen d’y parvenir en toute sécurité était de suivre un ensemble de procédures strictes pour préparer un cadavre.

Le processus a pris environ 70 jours.

Lorsqu’un corps était en préparation pour la momification, les organes devaient d’abord être prélevés et placés dans des bocaux Canopic.

La prochaine étape consistait à éliminer toute humidité du corps.

Pour ce faire, ils ont recouvert le corps d’un type de sel en poudre et l’ont laissé reposer pendant environ 35 à 40 jours, ou jusqu’à ce que toute l’humidité ait disparu.

Après avoir nettoyé tout le sel restant, le corps aurait été bourré de linge pour le repulper, puis il était prêt à être emballé.

Le processus d’emballage pouvait prendre jusqu’à deux semaines et la famille du défunt devait rassembler environ 4 000 pieds carrés (372 mètres carrés) de linge pour envelopper le corps.

Une fois cela terminé, la momie a été mise dans son cercueil puis emmenée dans une tombe où elle se reposerait.

Des bocaux canopes étaient utilisés pour stocker les organes des morts.

Un ensemble de pots canopes égyptiens pour orgues.

Des bocaux canopes étaient utilisés pour placer les organes d’un corps en cours de momification.

Un organe a été placé dans chacun d’eux en signe de respect pour Horus, le Dieu du Ciel.

Les anciens Egyptiens pensaient que cela garantirait que les morts atteindraient en toute sécurité l’au-delà.

Il y avait 4 pots; chacun a été nommé et représenté l’un des fils d’Horus et chacun a été décoré pour identifier quels organes doivent aller où.

Le premier pot s’appelait «Imesty», avec une tête humaine gravée dans le couvercle. Ce pot était utilisé pour le foie.

Le deuxième pot s’appelait «Qebehsenuf», sur lequel était gravée une tête de faucon et portait les intestins du défunt.

Le troisième pot «Hapy», représentait la tête d’un babouin, et était utilisé pour stocker les poumons.

Le quatrième pot canope «Duamatef» avait la tête d’un chacal et était utilisé pour porter l’estomac.

L’Égyptien antique le plus célèbre au monde est Toutankhamon.

Le roi Toutankhamon.

L’égyptien antique le plus célèbre est la momie du roi Toutankhamon. Son corps momifié a été découvert dans la Vallée des Rois, près de Louxor en Egypte.

Howard Carter, aux côtés d’une équipe d’explorateurs et d’archéologues britanniques, a découvert la momie de Toutankhamon.

Pensé avoir environ 3000 ans et découvert pour la première fois en 1922, il n’a été entièrement fouillé que le 16 février 1923.

L’emballage de Toutankhamon était entièrement en or et il a été enterré dans la tombe aux côtés de plus de 5000 artefacts.

Celles-ci auraient été des objets offerts au roi décédé, à emporter avec lui dans l’au-delà.

La pierre de Rosette était la clé pour comprendre les hiéroglyphes.

La pierre de Rosette.

La pierre de Rosette a été découverte en 1799 et a été la clé pour comprendre les hiéroglyphes et est exposée au British Museum de Londres.

Il a été créé en 196 avant JC et c’est un segment d’un décret émis à Memphis, en Égypte, gravé sur la pierre et écrit en 3 langues différentes.

Les segments du haut et du milieu ont été écrits en hiéroglyphes égyptiens antiques et le segment inférieur en grec ancien.

En ayant la traduction grecque, cela a permis aux chercheurs de déchiffrer le code de compréhension des hiéroglyphes, ce qui nous a permis de mieux comprendre les anciens Egyptiens.

Les anciens Egyptiens ont inventé le dentifrice!

Une ancienne brosse à dents égyptienne.

Les Egyptiens ont été investis dans leurs soins dentaires et ils ont été les créateurs de la toute première recette de dentifrice.

On pense que leur nourriture contenait beaucoup de sable et de sable, qui auraient porté sur l’émail de leurs dents, des expériences ont donc été menées pour améliorer leurs soins dentaires.

Des scribes trouvés dans l’Égypte ancienne montrent des recettes pour la fabrication de dentifrice.

Ils utiliseraient des ingrédients tels que des cendres, de la pierre ponce, des coquilles d’œufs brûlées et la poudre de sabots de bœuf pour créer du dentifrice.

Ce n’est que lorsque l’Empire romain est apparu que des objets tels que la menthe ont été ajoutés pour donner une meilleure saveur!

Les Egyptiens adoraient jouer aux jeux de .

58 trous un jeu de société égyptien classique.

Tout le monde aime un bon jeu de société, mais pas autant que les anciens Egyptiens.

Il y avait deux jeux très populaires joués dans l’Égypte ancienne, ce sont Senet et Mehen.

On pense que le jeu de société Senet a environ 5 000 ans et que le titre du jeu en égyptien se traduit par «jeu de passe».

Mehen était un autre jeu de société populaire, mais il avait un plateau rond. Le mot Mehen se traduit par «un enroulé», et la planche ressemble à un serpent enroulé.

Il était populaire d’enterrer l’un ou les deux jeux avec des pharaons dans leurs tombes, ils avaient donc quelque chose à jouer dans l’au-delà.

Les hommes et les femmes portaient du maquillage.

Peinture de femmes égyptiennes anciennes portant du maquillage.

Dans l’Égypte ancienne, les hommes et les femmes portaient du maquillage car ils croyaient que cela leur donnait la protection des dieux Horus et Ra.

Pour produire le maquillage, ils broyaient des éléments minéraux tels que la malachite en une pâte, puis en utilisant des outils en os ou en bois, ils l’appliquaient autour de leurs yeux, un peu comme nous utilisons l’eyeliner aujourd’hui.

Ils pensaient que se maquiller leur donnerait des pouvoirs.

Des années plus tard, des recherches ont montré que parce que l’eyeliner aurait été à base de plomb, cela aurait réduit le risque d’infections oculaires.

Les femmes ont les mêmes droits que les hommes.

Photo de trois anciens Egyptiens.

Dans l’Égypte ancienne, les femmes avaient des droits similaires à ceux des hommes, ce qui les distinguait des autres communautés du monde à l’époque.

Les femmes étaient autorisées à posséder des biens et devant les tribunaux, les femmes étaient légalement égales aux hommes.

Les femmes au pouvoir ne seraient servies que par d’autres femmes et parfois des communautés de ces femmes au pouvoir se formeraient.

Cela étant dit, certaines règles et exceptions étaient encore en place.

Les femmes n’étaient pas autorisées à jouer un rôle important dans la société à moins qu’elles ne se marient par l’intermédiaire de leur mari ou qu’elles soient liées à des familles au pouvoir.

Certains emplois étaient considérés comme ne convenant qu’aux femmes, comme le tissage, la danse, le chant et le fait de devenir un pleureur professionnel.

Les anciens Egyptiens seront toujours une race mystique alors que nous continuons à en découvrir davantage sur leur culture et leur culte des dieux.

Alors maintenant, vous avez plus d’une fenêtre sur la vie des anciens Egyptiens, pourquoi ne pas trouver des amis et les défier à une partie de Mehen ou Senet et voir comment ils ont joué à des jeux.

Saviez-vous que les anciens Egyptiens étaient parmi les premiers à momifier les morts? L’ensemble du processus a pris environ 70 jours.

#FAIT

Laisser un commentaire